Designated Survivor

Titre: Designated Survivor178249

Développement: David Guggenheim

Diffusion: ABC ( American Broadcasting Company )

Parution: 21 septembre 2016

Nombre de saison : 1

Durée de l’épisode: 45 minutes

Acteurs : Kiefer Sutherland, Maggie Q, Italia Ricci, Andan Canto…

 

aude-blog

Le « designated survivor », c’est cette personne du cabinet présidentiel américain qui est choisi pour ne pas assister à un événement politique de façon à ce qu’en cas de problème, quelqu’un puisse assurer la continuité du gouvernement. Tom Kierkman, secrétaire d’Etat au logement et à l’urbanisme, se voit confier ce rôle le soir du discours sur l’État de l’Union du Président américain devant le Congrès, jusqu’à ce que le Capitole explose et emporte dans ses décombres le Congrès et tout ses membres mais également tout le cabinet américain, ainsi que le Président. En tant que designated survivor, Tom Kierkman devient alors Président de la plus grande puissance du monde dans son heure de plus grande faiblesse.

Designated Survivor nous entraîne dans les méandres de la politique américaine et la difficulté de devenir l’homme le plus puissant du monde qui peut en un seul mouvement décider de la mort ou la vie de dizaines de millions de personnes. Tout cela se fait sur fond d’enquête policière cherchant à trouver les responsables de l’attentat contre le Capitole. La série se place extrêmement bien dans l’ambiance actuelle faisant même référence aux évènements de Paris, Bruxelles et Nice. Il est donc assez facile de s’imaginer le vivre et fait même écho à ce que l’on a vécu en tant que français ces deux dernières années.

Cette série est un vrai coup de cœur. On entre dans la politique américaine avec la vision du président et la difficulté de faire certains choix. On est surpris de sa qualité de gouvernant. Tom Kierkman est un homme qui n’a jamais voulu le pouvoir et l’obtient en temps de crise de la pire des manières. En effet, il n’a aucune légitimité et tout le monde le sait. Tout en sachant cela, il décide de s’accrocher parce qu’il pense pouvoir aider sa nation. Il représente ce qu’une bonne partie du monde attend de son gouvernement, de ses leaders politiques. Il ne ment pas, assume ses décisions, sait être ferme quand il le faut et ne tient pas compte des sondages. Il fait de son mieux en espérant que ce soit suffisant. On voit l’homme en lui, l’être humain. Mais on est les seuls à le voir, avec son équipe, qui fait d’ailleurs un travail exceptionnel et nous permet de comprendre qu’une des qualités que doit avoir un homme politique est de savoir s’entourer des bonnes personnes. Contrairement à nous, les américains ne voient que ce que les médias veulent bien leur dire. Or les premières victoires du président se font sans que personne ne le sache. On se rend ainsi compte que l’on ne peut pas tout connaître d’un président, on ne peut pas juger tout ce qu’il fait parce que certaines choses doivent rester confidentielles. En même temps c’est sur ce terrain que l’on voit réellement la valeur d’un homme politique.

Face à cela, on suit une jeune agent du FBI dont l’amant a été tué dans l’attentat. C’est elle qui fait progresser l’enquête et se retrouve confrontée aux problèmes qui en découlent. De la même façon que Kierkman, elle est une nouvelle image, un facteur d’espoir. Attachante dans ses faiblesses comme dans ses forces, on a hâte qu’elle progresse et qu’elle rencontre enfin le Président de façon à pouvoir lui communiquer ses informations.

L’histoire, en elle même, est pleine de rebondissements qui font que l’on accroche très facilement. Mais l’accumulation des problèmes auxquels doit faire face le Président rend parfois la situation peu réaliste. Tout concorde en soi, mais ça semble trop. Certes, une explosion du Capitole tuant le président, le gouvernement et tous les députés semblent déjà peu probable mais le développement de l’enquête nous montre en quoi elle est possible, faisable. Autour de tous ces problèmes, on retrouve le jeu politique et toutes les manipulations qu’il recouvre. On ne sait qui est dans le bon camp et qui peut retourner sa veste. On regarde le Président se débattre au milieu de cela, d’un jeu qu’il ne connait pas vraiment.

Designated Survivor est une série politico-policière exceptionnelle. Elle apporte de l’espoir. Du moins c’est l’effet qu’elle m’a fait. Peut-on réellement avoir un président de la trempe de Tom Kierkman ? Est-il réellement possible d’avoir un Président qui ne veut pas le pouvoir ? Ce sont les questions que je me suis posée tout au long de cette première saison et que je me pose toujours.

Makina

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Designated Survivor »

  1. Je ne connais pas la série mais ton commentaire laisse entrevoir une bonne série à l’américaine bien menée et palpitante comme les scénaristes savent bien les faire. Peut être un cadeau à offrir à mon mari qui aime ce genre de série.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s