Non classé

Delirium T.2

Titre : Delirium T.2logo_11949

Auteur : Lauren Oliver

Edition : Hachette Roman

Collection : Black Moon

Parution : 29 février 2012

Pages : 456

3-notation

« Une fois qu’on permet à l’amour de pénétrer dans son cœur, de s’enraciner, il s’étend, comme une moisissure, et gagne le moindre recoin sombre. Avec lui viennent les questions, les frissons, les peurs qui terrassent. De quoi ne plus jamais trouver le sommeil. »

Dans ce deuxième tome de la série Délirium de Lauren Oliver, nous retrouvons Lena en proie à sa douleur qui tente tant bien que mal d’avancer dans ce qui est désormais son monde : la Nature.

Ayant beaucoup aimé la fin du premier tome, j’avais hâte d’enfin découvrir la Nature et ce que Lena pourrait y faire. Et j’ai malheureusement été déçue. Je n’imaginais pas la vie dans la Nature de cette façon. Je pensais qu’ils auraient des petits villages ou au moins qu’ils cultiveraient quelque chose. Je pensais qu’ils avaient former une nouvelle société, une alternative à la ville. Alors que là, ils n’ont absolument rien et sont dépendants des Sympathisants dans les villes pour se nourrir, vivre, ou plutôt survivre.

Malgré cette première déception, la suite du livre m’a plus plu que le premier. Lena devient plus intéressante. Tout en gardant sa faiblesse et sa gaminerie, elle devient plus adulte, maitresse d’elle même et ça m’a plu. Elle se découvre dans la Nature, en devant survivre et s’habituer à cette nouvelle vie tout en portant au fond d’elle un chagrin immense. Les nouveaux personnages m’ont également convaincus, notamment Raven qui représente la fille  »badass » que l’on s’attend à voir dans les dystopie. J’ai aimé qu’elle ne soit pas le personnage principal mais j’avais quand même besoin de quelqu’un comme elle. Le nouveau personnage masculin m’a également beaucoup plu. J’ai aimé le fait qu’il soit l’héritier de l’autre camp, des défenseurs de la lutte contre le Déliria. Son apprentissage de l’Amour et du désir avec Lena m’a captivé. J’ai adoré les voir évoluer tous les deux, apprendre à aimer pour l’un et à aimer à nouveau pour l’autre.

Le déroulement de l’histoire en elle même est plus prenante que dans le premier tome. Le récit de la mission de Lena dans la résistance est parcouru de récits de sa vie dans la Nature. J’ai bien aimé avoir les deux, car ça permet de découvrir la vie dans la Nature tout en faisant avancer l’histoire. Je suis rentrée beaucoup plus facilement dans l’hisoire et j’ai beaucoup plus accroché que dans le premier tome.

Ce deuxième tome est donc une bonne suite. L’action est présente dans tout le tome, or c’était ce qui me manquait dans le premier. On découvre tous les cotés de la société inventée par Lauren Oliver ce que j’ai beaucoup apprécié. Mais la fin de ce tome me fait très peur pour la suite de la série, d’autant qu’elle ne m’a pas vraiment surprise.

Makina

Publicités

4 réflexions au sujet de « Delirium T.2 »

  1. Bonne critique qui expose clairement les points forts et les points faibles du livre. Ton analyse me permet ainsi de ne pas le mettre en priorité sur ma liste des livres à lire. Merci Makina.

    Aimé par 1 personne

      1. Red Rising et les 2 autres qui suivent. un peu violents et parfois grossiers mais assez prenants et plutôt innovants. Ce n’était pourtant pas du tout mon style à la base. Ma fille de 15 ans a adoré aussi, même si le livre s’adresse plutôt à des Young adult.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s