Non classé

Les Contes des Royaumes : Beauté

contes-des-royaumes,-tome-3---beaute-416783-264-432Titre : Contes des Royaumes : Beauté

Auteur : Sarah Pinborough

Edition : Milady

Parution : 22 mai 2014

Pages : 224

3-notation

« Maudite deux fois, par le fuseau et par sa nature, seul peut sauver la princesse, l’amour le plus pur. »

Le fuseau est l’instrument de malédiction qui doit plonger la princesse dans un sommeil éternel le jour de son seizième anniversiare dans le célèbre conte : La belle au bois dormant. Dans son roman Beauté, Sarah Pinborough s’attaque à ce conte et le revisite. Elle nous propose alors l’histoire du point de vue du Prince que ses parents envoient à la recherche d’un ancien royaume, empli de richesses à dérober. Ils espèrent ainsi que cette aventure mettra un peu de plomb dans la tête de leur fils volage et le préparera au destin qui l’attend. Accompagné d’un chasseur, le Prince prend alors la tête de la mission, prêt à assumer son rôle de héros.

Si j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire que je trouvais trop classique au début, la suite m’a beaucoup plu. Ainsi, l’image d’un Prince enfant roi qui n’en fait qu’à sa tête et méprise ses compagnons me paraissait un peu trop cliché. Mais j’ai beaucoup apprécié l’arrivé d’autres personnages de conte. Petra ou le petit chaperon rouge est particulièrement attachante. C’est une fille débrouillarde, capable de se défendre seule. Dans la version de Sarah Pinborough, c’est elle qui tue le loup et non pas le chasseur, alors que le Prince était prêt à se carapater et à laisser la pauvre grand-mère se faire dévorer. Le chasseur est également intéressant, mais je n’ai pas trop vu vers où allait son histoire ce qui m’a un peu gêné. J’ai eu l’impression qu’il était simplement la pour montrer la bêtise et l’incompétence du Prince.

Le personnage que j’ai préféré est sans conteste Belle. Elle est fascinante. Toute l’intrigue tourne autour d’elle et le livre devient vraiment passionant lorsqu’elle apparaît. Les trois compagnons la retrouve endormi telle la Belle au bois dormant dans son château et ils réussissent à la réveiller pensant la sauver elle et son royaume. Mais tout n’est pas si simple. Sarah Pinborough a décidé de mixer dans son personnage deux contes : la Belle au bois dormant auquel elle emprunte l’histoire et la Belle et la Bête. Le mélange est magique, fascinant, déroutant parfois. Sarah Pinborough casse parfaitement l’image surfaite des personnages parfaits des contes de fée pour nous montrer quelque chose d’un peu plus réel.

En définitive, Beauté nous emporte dans l’univers des contes de fées empli de royaumes, de princesses en danger et de périlleuses quêtes. Mais l’auteur nous rappelle que la perfection n’existe pas et que la réalité est bien plus complexe que ce que l’on voit dans les contes.

Makina

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s