Bazar Tag : Netflix Book Tag

Bonjour à tous! Je viens d’être tagué par Lyra Books , merci à elle, alors voila je me lance :

Vu récemment
Le dernier livre que tu as lu

téléchargement

J’ai fini en début de semaine Eleanor & Park de Rainbow Rowell et j’ai adoré! Un coup de coeur qui fait du bien! La chronique ne devrait pas tarder d’ailleurs. Je suis en train de lire Gone pour l’instant. Je ne sais absolument pas pourquoi je me suis lancée dans cette série mais c’est mieux que ce que j’imaginais.

Favori
Une recommandation que l’on t’a faite suite à un livre que tu as déjà lu

téléchargement

On m’a basiquement conseillé tous les romans de Rainbow Rowell, c’est d’ailleurs pour ça que j’ai lu Eleanor & Park.

Ajouté récemment
Le dernier livre que tu as acheté

cache_51799730

Game of Thrones, une métaphysique des meurtres est le dernier livre que j’ai acheté. Mais ce n’est pas un ajout récent… Je l’ai acheté cet été avant de partir en vacance et l’ai dévoré en quelques jours. Un livre à lire pour tous les fans de Game of Thrones!

Populaire sur Netflix 
Les livres super populaires que tout le monde connaît (2 livres que tu as déjà lu et 2 livres que tu n’as pas encore lu ou qui ne te tentent pas)

Autant j’ai beaucoup aimé Outlander même si pour ce premier tome je trouve la série meilleure, autant Delirium m’a déçue…

J’ai très envie de lire La 5ème vague! Il faut juste que je les achète… Par contre j’avais commencé les livre Game of Thrones mais même si j’aime beaucoup la série, je ne compte pas finir les livres…

Comédie
Un livre drôle

104134317_o.jpg

J’ai adoré ce livre! Il est drôle mais pas que… La chronique ne va pas tarder non plus.

Drame
Un personnage qui est une drama queen

9782253037811-001-T

Oui je sais ce n’est peut être pas très original mais j’adore cette pièce et le personnage de Phèdre et je n’arrivais pas à penser à quelque chose d’autre…

Animation
Un livre avec des dessins sur la couverture

Death_Note_-_Tome_1.jpg

J’ai pas pu résister à mettre mon manga préféré…

Regarder à nouveau
Un livre ou une saga que tu veux relire

1608232_6_7895_couverture-de-l-ouvrage-d-eve-ensler-je-suis

J’ai lu ce livre un nombre incroyable de fois. Mais il est toujours aussi génial, il m’apprend toujours autant et me remonte le moral, me donne la force d’avancer avec mes convictions et pas celles des autres ou de la société.

Documentaire
Un livre non-fictionnel que tu recommanderais à tout le monde

Harry-Potter-a-l-ecole-de-la-philosophie

Ce livre est magnifique. Tout simplement. A lire et à méditer.

Aventure et action
Un livre rempli d’aventure

la-passe-miroir-livre-1-les-fiances-de-l-hiver-282811

Parce que ce livre est un voyage. Une aventure qui vous transporte.

Nouvelle sortie
Un livre qui vient tout juste de sortir ou qui va bientôt sortir et que tu es impatient de lire

1540-1

Je dois vous avouer que je ne suis pas très calée niveau sortie littéraire… Mais pour le coup, j’attends ce tome 3 avec impatience. Il sort le 1er juin, soyez prêts!

C’est la fin de ce premier tag. J’espère qu’il vous plaira!

Makina

 

Phobos T.3

téléchargement (2)Titre : Phobos T.3

Auteur : Victor Dixen

Edition : R-jeunes adultes

Parution : 24 novembre 2016

Pages : 624

2-notation

« Vous m’avez demandé ce que Léonor représente pour moi ? Eh bien justement, c’est ça qu’elle représente. L’inconnu. L’imprévisible. Le petit feu follet roux qui suit son propre chemin, même dans le spectacle le mieux rodé. […] Léonor, c’est la flamme de la liberté ! »

Paroles de sagesse d’une vieille dame parisienne à la fin du livre qui revient sur la télé-réalité et ses effets. Victor Dixen nous emène dans ce troisième tome de la série Phobos au beau milieu d’un procès dans lequel les pionniers vont devoir juger un des leurs : Marcus. Ce dernier est accusé d’avoir mené les onzes autres à la mort en leur cachant l’existence du rapport Noé. C’est donc un traitre, un menteur qui aurait pu les sauver en dévoilant le rapport et les empêcher d’embarquer dans cette fusée.

J’ai beaucoup aimé le procès et les révélations qui y sont faites. C’est à ce moment que l’on découvre réellement certains personnages. Notamment Safia et Samson qui ont réussi à me toucher dans leur histoire et la relation qui les lie qui nous rappelle que l’amour n’est pas que charnel. J’ai également apprécié de les voir organiser le procès, le fait qu’ils y prennent chacun une part, un rôle, j’ai trouvé cela très convainquant et ça marquait pour moi le début de la nouvelle civilisation de Mars, comme le début d’un nouvel État. J’ai toujours eu ce rêve de former une nouvelle civilisation sans être empêtré dans la notre, de voir ce que l’on peut mettre au point de nouveau et ce que l’on aurait gardé d’ancien. Ce livre m’a beaucoup attiré pour cela, parce que je pensais y voir l’établissement d’un nouveau monde avec ses propres lois. La suite m’a donc profondément déçue car au final, les pionniers n’arrivent jamais à construire une civilisation.

Autre point positif : Serena McBee et son entourage. J’ai adoré découvrir ses origines et celles d’Harmony. Le personnage de Serena en ressort encore plus complet, encore plus machiavélique et j’adore ça. Harmony prend également plus de place, elle se révèle en tant que personne à part. Et elle en devient touchante.

Malheureusement les points positifs s’arrêtent la. Ce troisième tome est toujours aussi prévisible sauf dans ses incohérences (histoire de Marcus) qui m’ont profondément gênées. Ainsi si le début du livre est sympathique, la suite est un peu longue jusqu’à une fin que j’ai trouvé baclée. Tout le dilemme se règle en quelques pages, dans lesquelles les évènements se succèdent sans que l’on ait le temps de les digérer. L’histoire se termine trop facilement, certes sur une très belle phrase, mais sans avoir réellement comblé mes attentes.

En définitive, le sujet de cette série est assez original est bien trouvé. L’histoire, bien menée dans le premier tome, l’est beaucoup moins dans le troisième. Or c’était ce qui sauvait cette série pour moi qui n’ai pas accrochée du tout au personnage principal. Ce tome est donc une déception

Makina

Un Président ne devrait pas dire ça…

Davet LhommeTitre : Un Président ne devrait pas dire ça…

Auteur : Gérard Davet et Fabrice Lhomme

Edition : Stock

Parution : 12 octobre 2016

Pages : 672

 

4-notation

En cette semaine d’élection présidentielle, je vous propose de découvrir le sulfureux livre  Un président en devrait pas dire ça… de deux journalistes du Monde, Gérard Davet et Fabrice Lhomme.

« Bref, ne mécontenter personne…pour finalement, à l’arrivée, se mettre à dos tout le monde, soit un saisissant raccourci du quinquennat Hollande. »

Cette citation reflète à mon sens l’histoire d’un homme incompri qui a dirigé la France durant ces cinq dernières années. Les deux auteurs réussissent avec ce livre à dévoiler au public ce qui se cache dans la tête d’un homme de pouvoir. Grâce à plus d’une vingtaine d’entretiens, ils sont parvenus à rassembler les états d’âmes et les réflexions du Président de la République.

J’ai adoré ce livre qui m’a plongé au cœur du pouvoir et du jeu politique français. Il permet de comprendre comment fonctionne les choses dans les plus hautes sphères de la France et du monde. Tout n’est pas simple. Être président ce n’est pas seulement l’Elysée, les bons repas, les déplacements. Mais c’est aussi faire face aux problèmes d’un pays en crise dans une Europe mal en point, travailler encore et toujours pour trouver des solutions, des moyens de les appliquer et anticiper les réactions, continuer à avancer malgré les batons que l’opposition ou son propre parti nous met dans les roues.

Ce livre permet de revivre et mieux comprendre ces cinq dernières années. Les évènements, les grandes décisions, tout est repris et expliqué par le Président de la République. Il nous dévoile ses choix, ses idées et surtout la cohérence de son action qu’on ne connait pas si bien que ça au final.

Le livre permet ainsi de comprendre ce qu’il s’est passé pendant le quinquennat et comment un candidat que tous les sondages donnaient largement gagnant aux présidentielles devient le président le plus détesté de la Vème République. Mais ce livre nous permet également de connaître et de découvrir l’homme qui se cache derrière la fonction, sans entrer dans sa vie privée. Ainsi, les deux auteurs nous dressent le portrait d’un homme assez isolé, quelqu’un de bien mais qui n’arrive pas à convaincre, ne correspond pas à ce qu’attend la population de son Président. Un homme qui au final aura échouer selon la majorité des français à assumer son programme et surtout à assumer l’espoir qu’il portait pendant sa campagne. Il aura échoué à redonner confiance au français, à redresser le pays, à nous faire changer de cap. Et même s’il est possible que les mesures mises en place sous son mandat fassent effets dans quelques année et qu’elles aident concrètement la France, ce quinquennat restera un échec pour François Hollande mais également pour la gauche.

En définitive, ce livre est une très bonne surprise pour moi. Il est très intéressant et m’a appris beaucoup de choses sur la vie politique française. Mais il m’a également remplie d’espoir pour l’avenir en me donnant les explications dont j’avais besoin. Il m’a montré qu’il est possible de changer les choses, possible d’être élu alors que personne ne croit en nous.

Makina

Les Contes des Royaumes : Beauté

contes-des-royaumes,-tome-3---beaute-416783-264-432Titre : Contes des Royaumes : Beauté

Auteur : Sarah Pinborough

Edition : Milady

Parution : 22 mai 2014

Pages : 224

3-notation

« Maudite deux fois, par le fuseau et par sa nature, seul peut sauver la princesse, l’amour le plus pur. »

Le fuseau est l’instrument de malédiction qui doit plonger la princesse dans un sommeil éternel le jour de son seizième anniversiare dans le célèbre conte : La belle au bois dormant. Dans son roman Beauté, Sarah Pinborough s’attaque à ce conte et le revisite. Elle nous propose alors l’histoire du point de vue du Prince que ses parents envoient à la recherche d’un ancien royaume, empli de richesses à dérober. Ils espèrent ainsi que cette aventure mettra un peu de plomb dans la tête de leur fils volage et le préparera au destin qui l’attend. Accompagné d’un chasseur, le Prince prend alors la tête de la mission, prêt à assumer son rôle de héros.

Si j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire que je trouvais trop classique au début, la suite m’a beaucoup plu. Ainsi, l’image d’un Prince enfant roi qui n’en fait qu’à sa tête et méprise ses compagnons me paraissait un peu trop cliché. Mais j’ai beaucoup apprécié l’arrivé d’autres personnages de conte. Petra ou le petit chaperon rouge est particulièrement attachante. C’est une fille débrouillarde, capable de se défendre seule. Dans la version de Sarah Pinborough, c’est elle qui tue le loup et non pas le chasseur, alors que le Prince était prêt à se carapater et à laisser la pauvre grand-mère se faire dévorer. Le chasseur est également intéressant, mais je n’ai pas trop vu vers où allait son histoire ce qui m’a un peu gêné. J’ai eu l’impression qu’il était simplement la pour montrer la bêtise et l’incompétence du Prince.

Le personnage que j’ai préféré est sans conteste Belle. Elle est fascinante. Toute l’intrigue tourne autour d’elle et le livre devient vraiment passionant lorsqu’elle apparaît. Les trois compagnons la retrouve endormi telle la Belle au bois dormant dans son château et ils réussissent à la réveiller pensant la sauver elle et son royaume. Mais tout n’est pas si simple. Sarah Pinborough a décidé de mixer dans son personnage deux contes : la Belle au bois dormant auquel elle emprunte l’histoire et la Belle et la Bête. Le mélange est magique, fascinant, déroutant parfois. Sarah Pinborough casse parfaitement l’image surfaite des personnages parfaits des contes de fée pour nous montrer quelque chose d’un peu plus réel.

En définitive, Beauté nous emporte dans l’univers des contes de fées empli de royaumes, de princesses en danger et de périlleuses quêtes. Mais l’auteur nous rappelle que la perfection n’existe pas et que la réalité est bien plus complexe que ce que l’on voit dans les contes.

Makina

Phobos T.2

CVT_Phobos-T2_2317Titre : Phobos T.2

Auteur : Victor Dixen

Edition : R-jeunes adultes

Parution : 19 novembre 2015

Pages : 496

2-notation

« Même dans les situations les plus difficiles, il reste toujours un espoir, même dans les mines les plus asséchées, il reste toujours une pépite. »

On retrouve dans ce deuxième tome de Phobos, nos prétendants dans un moment crucial de leur histoire. Ils sont face à un choix cornélien qui va déterminer leur avenir : mourir dans le vaisseau en exposant le rapport Noé au monde entier et détruire ainsi l’avenir de Serena ou descendre sur Mars et tenter de réparer la base, de survivre. Victor Dixen nous replonge directement dans le suspens de la fin du premier tome et nous donne enfin les clefs de leur décision.

J’ai un peu moins aimé ce deuxième tome. Si je suis rentrée très rapidement dans l’histoire grâce au suspens, j’ai trouvé l’histoire un peu longue. Les chapitres se succèdent en nous faisant passer du ‘champ’, c’est à dire du vaisseau, au ‘hors champ’, sur terre. J’avais beaucoup apprécié cela dans le premier tome, de ne pas avoir seulement la vision d’un personnage mais aussi la vision de la terre. Mais ici, ça rallonge l’histoire sans réellement apporter quelque chose. Victor Dixen utilise cela pour nous faire patienter un peu plus lors des décisions importantes des prétendants et ça a eu le don de m’énerver pendant tout le tome. A chaque fois que les choses devenaient sérieuses, que l’intrigue reprenait, on passait hors champ en suivant Andrew ou Serena. J’avais l’impression d’être à la fin d’une émission de téléréalité où le présentateur met une éternité avant d’annoncer le nom du gagnant. Ça m’a réellement énervé. Mais je dois avouer que ça m’a aussi permis d’avancer plus vite dans ce tome que dans le précédent.

Le principal problème de ce tome est pour moi sa prévisibilité. Si il y a du suspens, je n’ai pas été surprise une seule fois (hormis la toute fin du livre…). Les personnages ont toujours pris les décisions que j’avais imaginé.

En parlant des personnages, on les découvre un peu plus, sans pour autant que ce soit transcendant. Léonor reste le personnage principal et au final la seule que l’on connait réellement. Malheureusement, elle a le don de m’agacer. Je n’arrive toujours pas à accrocher avec elle. Ses décisions sont prévisibles et il manque décidément quelque chose au personnage pour le rendre vraiment cohérent.

L’autre personnage mis en avant dans ce tome est Serena McBee. J’accroche beaucoup plus avec elle. J’adore sa détermination, son ambition, son intelligence. Oui elle est cruelle, manipulatrice, mais c’est ce qui la rend interessante. C’est le seul personnage qui déclenche une émotion chez moi. Je la déteste dans ses actions, ses réflexions et en même temps je l’admire. J’aime la suivre, suivre son raisonnement, son ascension. Elle est totalement machiavélique et j’adore ça.

En définitive, si ce tome se lit assez rapidement grâce au suspens qui le parcourt, j’ai été plutôt déçue de l’évolution de l’histoire. La fin nous laisse au milieu d’une nouvelle intrigue qui donne néanmoins envie de lire le troisième tome et d’arriver au dénouement.

Makina