Non classé

Les Contes des Royaumes : Charme

Titre : Contes des Royaumes : Charme contes-des-royaumes,-tome-2---charme-416781-264-432

Auteur : Sarah Pinborough

Edition : Milady

Parution : 18 avril 2014

Pages : 240

2-notation

« La vie n’est pas un conte de fées, Cendrillon. »

Deuxième tome de la série Les contes des Royaumes, Charme s’attaque cette fois-ci à l’histoire de Cendrillon. Sarah Pinborough nous emmène donc à la suite de la jeune fille, folle amoureuse du prince et qui va tout faire pour le rencontrer et le faire tomber amoureux d’elle. Mais elle apprendra que l’amour et la vie ne sont pas aussi faciles que ce que nous en disent les contes de fées.

C’est le tome que j’ai le moins aimé de la série et cela est certainement du à son personnage principal. J’ai eu beaucoup de mal à accrocher avec Cendrillon. Elle est complètement différente du personnage du conte. Fini la jeune fille parfaite victime de sa belle famille. Ici, Cendrillon est une fille narcissique qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez, incapable de réfléchir aux sentiments des autres. Ainsi, seule compte sa vision des choses. Folle amoureuse du Prince, elle m’a fait pensé à une groupie, incapable de différencier ses rêves de la réalité. Même si elle fini par évoluer de façon positive et se rendre compte de son égoïsme, je n’ai pas réussi à croire en cette transformation. Ça m’a semblé bizarre, surfait.

Sa belle sœur est peut être le seul personnage qui a réussi à me toucher dans ce tome. C’est la fille parfaite, toujours là pour sa famille, ne cherchant qu’à protéger et rendre heureux les siens, quitte à se sacrifier pour y arriver, l’inverse de Cendrillon en quelque sorte. Intelligente mais pas particulièrement belle, elle n’a besoin d’aucun sortilège pour obtenir l’attention et les faveurs du Prince, son esprit y suffit.

J’ai également bien aimé retrouver les personnages des autres tomes, notamment Lilith, mais surtout le chasseur qui prend toute sa dimension dans ce livre. J’ai enfin compris où voulait nous emmener l’auteur avec ce personnage, son rôle dans l’histoire. J’ai adoré découvrir enfin le dénouement des trois tomes qui se conjuguent dans ce livre et montrent le lien entre les histoires, tels les nœuds d’une vie.

En définitive, Charme m’a un peu déçu à cause de son personnage principal mais c’est une bonne conclusion d’une série qui m’a permis de retourner dans le monde des contes, de revivre les histoires de chaque princesse avec cette touche de modernité qui permet de les rendre un peu plus réels et moins niais.

Makina

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s