50 Nuances de Grey

5991350905937Titre : 50 Nuances de Grey

Auteur : E.L. James

Edition : JC Lattès

Parution : 17 octobre 2012

Pages : 560

4-notation

 » Êtes vous gay Mr Grey?

– Non, Anastasia, je ne suis pas gay. »

Phrase désormais connue du sulfureux 50 nuances de Grey de E.L. James. Comme beaucoup, j’ai voulu savoir de quoi relevait ce livre et je me suis donc décidée à lire la trilogie avant la sortie du premier film. Et j’ai adoré !

Avant de commencer à donner mon avis j’aimerais préciser deux choses, d’abord avant de le lire, je savais que ça partait d’une fanfiction sur Twilight. La ressemblance entre les personnages ne m’a donc pas choqué, au contraire je l’ai même recherché. Ensuite, j’ai abordé ce livre en cherchant, volontairement ou pas, une histoire d’amour. Et je l’ai trouvé !

J’ai été très rapidement emportée dans le livre, de manière assez addictive même. Ana s’est facilement rapprochée de moi, me permettant de vivre son histoire d’amour avec Christian par procuration. Et c’est l’écriture qui a permis ce rapprochement aussi rapide. Alors, oui ce n’est pas de la grande littérature, le style est un peu plat. Mais ça rend l’histoire tellement plus réelle, tellement plus proche de nous, puisque d’une certaine façon, ça devient quelque chose que chacun de nous pourrait écrire. Par contre ça ne marche pas sur le long terme. Au bout du troisième tome, c’est lassant. Il n’y a pas assez de reliefs, de possibilités dans l’écriture pour permettre au lecteur de tenir dans le livre.

Mais cela n’enlève pas la beauté de l’histoire d’amour. J’ai retrouvé la pureté de l’amour que l’on a dans Twilight et ça m’a fait un bien fou. Alors oui ça semble assez paradoxal de parler de pureté pour un livre érotique traitant du SM (sado masochisme). Et pourtant je maintiens mon propos. L’amour qu’ils se portent est pur, ils s’aiment pour ce qu’ils sont l’un et l’autre, avec leus faiblesses et leurs blessures et ils sont prêts à évoluer pour se rapprocher de l’autre. A partir de là, les scènes de sexe sont devenues des moyens annexes de se montrer leur amour. N’est-ce pas le but premier ? On appelle bien ça « faire l’amour ». Certes ils commencent par « baiser ». Mais c’est là que les scènes de sexes deviennent intéressantes ! Elles montrent l’évolution de leur relation. Ainsi, chacun d’eux apprend à faire des concessions à l’autre pour le rendre heureux et au final ils apprécient tous les deux.

Au niveau des personnages, Ana ne m’a pas vraiment transportée. Elle ressemble logiquement à Bella de Twilight et en ce sens, je trouve qu’il est facile de se retrouver en elle. C’est certainement pour cela qu’il m’a plus semblé voir l’auteur ou ce qu’elle aurait aimer plutôt qu’un personnage complètement indépendant. Par contre, on retrouve exactement le personnage de Jacob mais il ne prend pas autant de place que ce dernier. Fatiguée des interminables triangles amoureux, j’en ai adoré l’absence dans le livre. Ainsi, on peut pleinement se concentrer sur la relation entre les deux personnages principaux.

Pour Christian, j’ai desuite retrouvé Edward. Et j’ai adoré ce nouvel Edward débarrassé de son problème de vampirisme, ce qui le rend plus réel, plus profond, plus attirant. Ainsi, de la même façon qu’Edward, il représente pour moi un idéal, inatteignable certes. J’aime son côté mystérieux et sur de lui qui le rend viril et désirable. Mais plus que tout, j’aime ses défauts. Sa jalousie maladive et son obsession du contrôle. Ces défauts me semblent assez féminins, parfaitement calibrés pour plaire à une jeune fille en manque d’amour et de reconnaissance. Ainsi, même si ça énerve sur le moment, la jalousie montre un attachement, une attention à l’autre et c’est ce que l’on attend tous.

Enfin, je pense que la vision du livre que l’on a, dépend de ce que l’on y cherche. J’avais envie et besoin d’y voir de l’amour, je l’ai vu. Après si c’est le sexe que l’on recherche, il y est également, je ne vais pas le nier. Mais je préfère garder ma vision des choses, un peu plus glamour, innocente, voire naïve

Makina

Publicités

7 réflexions au sujet de « 50 Nuances de Grey »

  1. Ah… La fameuse trilogie des 50 Nuances !
    Je me demande bien s’il existe un/une lecteur/lectrice qui n’a pas succombé à l’appel de E.L. James 😛

    Bon, je dois avouer que j’ai moi-même cédé devant toute l’agitation créée autour de cette série 😀 Je l’ai donc lu et j’ai plutôt apprécié.

    Bien qu’Anastasia peut se montrer beaucoup trop naïve par instants voire même agaçante et que Christian m’a quelques fois sidéré par son comportement, l’histoire en elle-même est totalement addictive. J’ai suivi leur relation avec une certaine fébrilité et j’attendais avec une réelle impatience de connaître le passé de Christian, celui qui a forgé la personne qu’il est devenu.

    Je rejoins ton avis sur le style d’écriture. Il n’y a rien d’exceptionnel dans la plume de l’auteure car celle-ci est relativement simple mais d’un autre côté, je n’imagine pas ces livres écrits d’une autre façon… Et puis, comme tu le fais remarquer, à la base, ce n’était qu’une fanfiction !

    Il y a aussi le premier tome des 50 Nuances du point de vue de Christian… Tu as l’intention de le lire ou pas ? Bon, personnellement, je suis une grande curieuse donc je me le suis procurée directement 😉 Et si cela n’ajoute pas grand-chose à l’histoire pour l’instant, c’est toujours intéressant de savoir ce qui se passe dans la tête de notre cher dominant 😀

    Aimé par 1 personne

      1. La flemme de l’acheter, tu dis ? À vrai dire, je n’ai pas acheté ce livre immédiatement. Les nombreuses critiques négatives à son sujet m’avaient un peu freiné et je l’ai donc d’abord emprunté à une amie pour me faire ma propre idée…

        Et pour te répondre, non, il n’apporte pas vraiment grand-chose à l’histoire mais j’ose espérer que ce sera le cas pour les deux prochains tomes. Et puis, ce n’est que le premier livre donc on ne doit pas s’attendre non plus à ce que l’auteure nous dévoile l’intégralité de la vie de Christian Grey aussi rapidement, non ?

        J’ai principalement été attirée par 50 Nuances de Grey parce que je voulais connaître les sentiments et les pensées de Christian, découvrir de nouveau l’histoire mais du côté sombre cette fois-ci et pas de celui de l’innocence et de la naïveté (surtout qu’Ana avait le don de m’agacer comme je l’ai dit précédemment). Je me suis donc rapidement prise dans le monde des cinquante nuances de Christian et j’attends avec une certaine fébrilité la sortie du tome prochain 😉

        Quant aux films… eh bien, n’ayant pas encore eu le temps de voir le second, je ne peux que te parler du premier que j’ai d’ailleurs trouvé assez moyen. Pour faire court, je n’ai pas été transportée. Je ne l’ai vu qu’une fois et n’éprouve pas le besoin de le voir à nouveau. Je vais bien sûr regarder la suite, dont le trailer est plus qu’accrocheur, mais cela ne vaudra jamais les livres à mes yeux ^^.

        Donc voilà, un petit roman qui, j’espère, répond à tes questions ! D’ailleurs, as-tu vu les films ? J’aimerais bien connaître ton avis aussi 😉

        Aimé par 1 personne

      2. Je comprends pour Christian. C’est le personnage le plus intéressant et de loin. Mais autant son histoire est en bonne partie ce qui m’a fait accroché au bouquin autant ses pensées ne m’intéressaient pas vraiment. Enfin je me suis jamais vraiment posé la question…
        J’ai vu le premier film. Je l’ai aimé parce qu’il m’a permis de me remettre dans le livre. Sans le livre je trouve qu’on ne comprend pas tout ou qu’on le comprend de travers…

        J'aime

      3. Si les pensées de Christian ne t’intéressent pas, je ne vois pas vraiment l’intérêt de lire le livre de son point de vue alors… même si je trouve l’histoire bien plus passionnante à travers ses yeux.

        Forcément, dans le film, certaines scènes ont été modifiées, voire enlevées, donc l’histoire s’en trouve un peu changée. Après, ayant lu les livres avant l’adaptation cinématographique, je n’ai eu aucun mal à suivre ou à comprendre…

        J'aime

      4. Pour les films c’est pareil pour moi. Mais je me demande comment quelqu’un qui n’a pas lu les livres peut vraiment apprécier le film….
        Si l’histoire est plus passionante de son point de vue je risque de le lire! Au pire je replongerai dans l’ambiance et ça ne fera pas de mal ;).

        Aimé par 1 personne

      5. C’est une bonne question dont la réponse m’est inconnue… Toutes les personnages de mon entourage ont lu le livre avant de voir le film 😀

        C’est vrai. Et puis, tu peux très bien d’arrêter sur le premier tome si ça ne te plaît pas plus que ça 😉

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s